Apprendre à piloter n’est pas forcément hors de prix, comparé au prix d’une moto ou d’une « trop » belle voiture !

Comme pour conduire une voiture il faut pour piloter un avion un permis qu’on appelle brevet ou licence. A titre privé on peut obtenir  la licence de pilote privé avion (PPL & LAPL).

Les informations ci-après sont un extrait de la réglementation en vigueur à la date du 01 septembre 2013.

La licence de pilote privé avion (PPL)

Conditions d’obtentions

  • Être âgé de 17 ans révolus.
  • Être titulaire du certificat d’aptitude délivré par un médecin agrée :
    • Validité 5 ans si moins de 40 ans.
    • Validité 2 an si plus de 40 ans.
  • Avoir suivi une instruction au sol.
  • Avoir accompli au total 45 heures de vol en tant que pilote dont au moins 25 heures de formation en double commande et au moins 10 heures de vol solo supervisé.
  • Subir avec succès les examens théoriques (au moins 75% de réponses justes) et un examen en vol.

Privilèges

  • Voyager et emporter sans rémunération des passagers sans limitation de distance.
  • Possibilité d’obtenir des qualifications supplémentaires : vol aux instruments, vol de nuit, vol en montagne, voltige…

Validité (des qualifications de classes monomoteur – SEP)

2 ans.

Prorogation

  • Examen médical :
    • moins de 40 ans : 5 ans
    • plus de 40 ans : 2 an
  • 12 heures de vol dans la dernière année dont 6 heures en qualité de commandant de bord et 1 heure avec instructeur.
  • 12 décollages et atterrissages complets.
  • ou un vol de contrôle.