Situation aéronautique

Notre terrain bénéficie d’un environnement relativement privilégié. Nous sommes en effet très proches des zones de contrôle de l’aéroport de St Exupéry et de Bron (pour l’entraînement, c’est super !). Mais nous sommes tout aussi proche de la montagne (Jura, Chartreuse, Mt Blanc, Vercos, Massif des écrins, Alpes). Nous sommes au bord du plateau de la Dombes et de ses 1 300 étangs.

Il ne vous reste plus qu’à décoller… et mettre le cap où vous voulez !

Pérouges, cité médiévale

Cette très ancienne cité fortifiée sur un promontoire du plateau de la Dombes domine le confluent de l’Ain et du Rhône. Avec sa campagne avoisinante, Pérouges reste le témoignage de ces sites bienheureux où l’œuvre humaine s’intègre à la nature.

Un peu d’histoire…

Une tour romaine a précédé la création de Pérouges, d’où une légende qui s’est établie voulant que la cité ait été fondée par une colonie gauloise venant de Pérugia en Italie.

Pendant la période féodale, au XIIème siècle, fût construit un château et les remparts ceinturèrent le haut de la colline délimitant la cité actuelle.

Au moyen –âge, le village a eu une fonction de forteresses géographique. Il formait une pointe avancée du Duché de Savoie. En 1468, pour récompenser la résistance des Pérougiens aux envahisseurs Dauphinois, le Duc de Savoie leur accorde l’exemption pendant vingt ans de tout droit de péage (gabelle…) Pérouges devient alors un village d’artisans tisserands, vignerons et agriculteurs très prospère. Il comptait 1500 habitants.

Le 17 janvier 1601, la signature du « traité de Lyon » fera basculer définitivement les Pays de Savoie, avec Pérouges, dans le camp Français.

Les grandes heures de la cité au XXème siècle

15 juillet 1950 discours sur l’éloge de la langue Française prononcé par Edouard HERRIOT à l’occasion de la célébration du tricentenaire de la mort de Vaugelas grammairien et linguiste originaire de Pérouges.

L’événement le plus important eut lieu au moment du G7 à Lyon en 1996 avec la visite du président Américain Bill CLINTON et de son épouse le 26 juin 1996. Une consécration mondiale pour la cité médiévale.

Quelques références bibliographiques

  • Au fil de l’Ain… la belle rivière : aux éditions Edith et moi. Chapitres : Les sources de l’Ain, les vallées de l’Ain, la plaine de l’Ain, balades, histoires, contes et légendes…
  • Aquarelles de Pérouges. Texte français-anglais. Textes de Patrick Dalmaz, Aquarelles de Bernard Janvier. Editions Equinoxe.
Publicités