La tête dans les nuages, mais les pieds sur terre

Rigueur du pilotage

On est passé de la pratique amateur à la pratique semi-professionnelle se réjouit F.PELLETIER instructeur au club , avec tout ce qu’impliquent les exigences Européennes du vol aux instruments en cas de mauvaise visibilité, brouillard, pluie intense ou neige; Et la pratique est irremplaçable !

Respect des riverains

Au cours de leur formation de pilote, les élèves apprennent à respecter la tranquillité des villages environnants.

Une éducation qui se traduit plus tard par un comportement responsable de nos pilotes : nous développons notre activité en ayant conscience de notre place dans l’environnement.

Pour éviter les nuisances et les bruits, on a choisi les avions les moins bruyants possible, les plus discrets, conçus pour des milieux urbains.

On s’efforce de ne pas survoler les zones habitées en utilisant des trajectoires peu pénalisantes pour les riverains »

Des ambitions avouées

Le partenariat avec la Plaine de l’Ain, le conseil général et la commune de Pérouges fonctionne bien.

Cette collaboration doit conduire les dirigeants d’entreprises à considérer les infrastructures de notre aéroclub comme un outil de communication orienté vers le monde des affaires.

Publicités